plante background
logo formart

octobre 2018

CrÉATIONS

vague

Cataract Valley

Marie Rémond D'après la nouvelle Camp Cataract de Jane Bowles

du 09 au 19 octobre • Théâtre de la Cité – CDN Toulouse Occitanie (31) + 

Dans Camp Cataract, Jane Bowles dépeint des personnages incapables de s’acclimater au monde qu’on leur propose. Harriet a trouvé refuge dans ce camp pour touristes près des chutes d'eau pour soigner ses crises nerveuses. L’une de ses sœurs, Sadie va entreprendre un voyage vers celle sans qui elle ne peut vivre. Le chaos intérieur des personnages fait écho au grondement des cascades qui les attirent et les fascinent. Dans un climat moite et fiévreux, en équilibre entre humour et âpreté, Cataract Valley dresse le portrait sensible de femmes imprévisibles.

En savoir +
 

Ce qui arrive

Selma Alaoui, Émilie Maquest, Coline Struyf Mariedl

Inspiré de ICI de Richard McGuire

du 09 au 12 octobre • Mars –  Mons arts de la scène (Belgique) +
du 16 au 20 octobre • Atelier Théâtre Jean-Vilar, Louvain-La-Neuve (Belgique) +

Ce qui arrive est un spectacle très librement inspiré de ICI, roman graphique de Richard Mc Guire - artiste américain inclassable et touche à tout.

C’est à travers un lieu unique : le salon d’une maison familiale, que l’histoire se raconte, non sous une forme linéaire, mais sous la forme de strates temporelles qui se superposent, se chevauchent, se croisent, se répondent. Dans ce puzzle temporel apparaissent et disparaissent des fragments d’une chronique familiale et des instants de vie qui s’y sont déroulés. 

En savoir +
 

MASS

Pierre Pontvianne ~ Cie Parc

les 17 et 18 octobre • Atelier de Paris / CDCN, Paris (75) +

MASS est un ensemble constamment déplacé en sous-main par les interprètes. Ils le retournent, le renversent, le font se disloquer. Les corps ne s’arrêtent jamais et nous happent dans cette danse qui rappelle ces bouillonnements qui préfigurent les soulèvements.         

En savoir +
 

Animalogies

Benjamin Abitan ~ Théâtre de la Démesure 
Cycle de rencontres animalières en vue d’écrire un spectacle d’humains

le 19 octobre • La traite (Canular collectif pour chien) - Plateaux Sauvages, Paris (75) +

Le Théâtre de la Démesure a développé sa méthode pour écrire un spectacle : partager des moments imprévisibles (discussions, conférences, projections, jeux...) et glisser doucement dans l’écriture à mesure que des références communes apparaissent.

Cette fois le processus s’étend aux spectateurs, invités à participer avec la compagnie à huit séances d’écriture au sens large : huit rendez-vous avec des spécialistes des questions animales à différents niveaux, tous conçus pour ne pas se dérouler comme prévu. La compagnie se servira du contenu de ces rendez-vous comme base pour l’écriture de sa prochaine création Les animaux sont partout (automne 2019). 

En savoir +

EN TOURNÉE 

vague

Bois Impériaux

Das PlateauTexte de Pauline Peyrade

les 11 et 12 octobre • Espace Culturel Boris Vian, Les Ulis (91) +

Un frère et une soeur roulent sur une autoroute. Au compteur les kilomètres filent, la température baisse et la vitesse ralentit alors qu’on plonge dans la forêt et dans la nuit. Installé dans un monde aussi banal que brutal, Bois Impériaux – ré-écriture lointaine d’Hansel et Gretel - nous parle de la fratrie, de la possibilité ou de l'impossibilité de faire avec la folie de ceux qu’on aime, de trouver un chemin à travers la géographie familiale, la culpabilité, et les années partagées...

En savoir +
 

Le Dernier Métro

Dorian Rossel ~ Cie STT (Super Trop Top) Scénario & dialogues François Truffaut, Suzanne Schiffman et Jean-Claude Grumberg 

du 02 au 04 octobre • Célestins, Théâtre de Lyon (69) +
le 05 octobre • CO2, Bulle (Suisse) +

Le film de Truffaut, Le Dernier Métro, est une ode à la vie, aux passions amoureuses, à la création, à l’engagement dans l’art malgré des circonstances tragiques. C’est un appel à l’imagination, à la débrouillardise, à venir se réchauffer au théâtre, pour oublier la tragédie et la désolation, en attendant le « dernier métro ». Onze comédiens-musiciens portent avec chaleur et humour ces dialogues savoureux et percutants, cette histoire qui trouble par la résonance qu’elle trouve dans notre époque, où les repères s’étiolent.

En savoir +
 

L’Oiseau migrateur

Dorian Rossel ~ Cie STT (Super Trop Top)  Texte de Delphine Lanza, Dorian Rossel, Marie-Aude Thiel, Hervé Walbecq

les 23 et 24 octobre • Maison de la culture de Bourges (19) +

C'est une rêverie sur le fil, un moment suspendu, une petite forme à la force fragile comme l'oisillon que l'on reccueille et que l'on aide à grandir. La migration ne conduit pas vers les pays chauds mais vers les contrées intimes que ce spectacle laisse le loisir d'explorer. Tout prend son temps ; et si les phrases naviguent dans les marécages des souvenirs, la craie qui donne vie résonne poétiquement au présent ...
En savoir +

 

The Shaggs 

Frédéric Sonntag Cie AsaNIsiMAsaTexte et mise en scène Frédéric Sonntag 

le 02 octobre • Le Carré, Scène nationale du pays de Château-Gontier (53) +

The Shaggs, ou la véritable histoire du plus mauvais groupe de rock de tous les temps. Un groupe de trois sœurs du fin fond du New Hampshire né à la fin des années 60, de l'obstination d'un père de famille persuadé d'accomplir une prophétie. Un groupe au son inouï, intuitif, naïf, brut, pur, hors de toutes influences, hors de tous repères. The Shaggs ou l'histoire d'une adolescence brisée et d'une gloire posthume...

En savoir +

ET AUSSI

vague

Projet Newman

Amine Adjina et Émilie Prévosteau ~ Cie du double
 

le 02 octobre • Présentation de projet • Plateaux du Groupe des 20 Île-de-France • Espace Lino Ventura, Garges-les-Gonèsse (95) +


Une mère de quatre enfants quitte son foyer pour aller rejoindre l’homme de sa vie : Victor Newman, héros de la série Les Feux de l’Amour. S’inspirant des réflexions de Günther Anders menées dans L’obsolescence de l’homme, Amine Adjina et Emilie Prévosteau interrogent la proximité ressentie avec les images, les fictions qu’elles créent et que nous consommons, et le maintien médiatique d’un sentiment d’assignation à ce qui est, - impossible changement du réel. Dans une confrontation des formes (fiction, performance, frontalité), Projet Newman cherche un théâtre de la transformation. 

En savoir +
 
plante background

Formart, production et accompagnement de projets artistiques Cécile Jeanson, Emilie Hénin, Marion Krähenbühl, Bénédicte Goinard, Valentina Viel, Léa Coutel 73, rue Broca • 75013 Paris, France 09 81 91 75 05 • info@bureau-formart.org
www.bureau-formart.org
 

Visualiser cette newsletter sur votre navigateur